Travaillant sur de la documentation de violations des droits humains, la FIDH est pleinement consciente des réels dangers auxquels s’exposent les défenseurs de la fédération en détenant et en traitant dans l’exercice de leurs fonctions des données sensibles. Des données qui doivent être précieusement tenues à l’abri d’éventuelles intrusions, violations et cyberattaques.

 

Dans ce contexte, un « guide de survie en ligne » a été conçu pour permettre aux équipes de prendre connaissance des dangers et d’avoir un certain nombre d’outils concrets pour s’équiper et se former. Afin de promouvoir le contenu de ce guide de survie et aller plus loin dans la prévention, la direction a fait appel à ADALIANCE pour mener une formation conduite et animée par un expert en cybersécurité.

étude de cas FIDH par Adaliance

Téléchargez l'étude de cas