Le management collaboratif, l’un des styles de gestion les plus utilisés dans les entreprises, repose sur l’instauration d’un climat de confiance entre la direction et les employés. Découvrez dans cet article les caractéristiques, les avantages et les piliers du management collaboratif.

Management collaboratif : définition

Le management collaboratif, aussi connu sous le nom de management participatif, est une approche de gestion caractérisée par la participation et l’accord des employés dans le processus de prise de décision. Ainsi, les opinions de chaque membre de l’équipe sont régulièrement entendues, selon les compétences de chacun.

Quels sont les avantages du management collaboratif pour l’entreprise ?

Cette approche collaborative présente plusieurs avantages, que ce soit au niveau du personnel ou de la direction.

Les avantages humains

Avec ce système, les employés se sentent plus impliqués dans l’entreprise et donc plus motivés. En outre, ils auront davantage confiance en eux. Cette approche permet également de rapprocher les salariés et la direction, en les impliquant dans des projets communs. Il est ainsi plus facile de coopérer sur différents projets avec des équipes de départements divers et variés. Par ailleurs, selon un sondage réalisé par Deloitte en mars 2018, 51% des sondés estiment que la participation active de la direction dans la collaboration est très importante.

L’amélioration des performances

Cette manière de travailler améliore les performances des salariés. En effet, lorsque les employés disposent d’un meilleur espace de travail, ils peuvent travailler plus efficacement. Les entreprises qui ont introduit le management collaboratif constatent souvent de fortes améliorations dans la réduction du stress. L’absentéisme est également très faible.

Cela a un impact positif sur la productivité, ce qui permet à l’entreprise d’atteindre ses objectifs plus rapidement. Les employés font donc appel à l‘intelligence collective et à la coopération dans l’accomplissement de leur travail. En outre, si les employés se sentent récompensés, cela affecte directement les performances de l’entreprise.

Gain de temps

Le gain de temps est un avantage majeur de ce type d’organisation. Dans le management collaboratif, il n’y a plus d’intermédiaire superflue entre les employés et la direction et les informations circulent rapidement, voir instantanément selon les outils de gestion de projet partagés. Ce mode de gestion permet donc d’apporter des réponses plus rapides et plus efficaces. En outre, les équipes peuvent facilement s’entraider via la plateforme de collaboration choisie pour un fonctionnement optimal.

En résumé, les avantages de ce type de gestion portent sur trois points essentiels :

  • le développement de connaissances accessibles,
  • la fluidité dans le partage d’informations,
  • la motivation à collaborer.

Quels sont les piliers du management collaboratif ?

Le management collaboratif repose sur quatre grands piliers, aussi appelés “4C du management collaboratif” :

  • la confiance ;
  • la coopération ;
  • le choix ;
  • la convivialité.

Pour organiser un mode de management participatif, la direction doit mettre en place de bonnes stratégies pour encourager la participation des employés.

les 4 piliers du management collaboratif
Source : Les 4 piliers du management collaboratif : les « 4C »

Comment instaurer le management participatif ?

Comment allez-vous manager vos collaborateurs ? Les stratégies de gestion participative réussies reposent traditionnellement sur 4 principes de base.

Mobilisation et participation de tous les employés

La gestion participative ne peut être mise en œuvre avec succès que si l’ensemble du personnel est impliqué et engagé dans le projet.

Épanouissement personnel et développement des compétences

Le management collaboratif nécessite des conditions de travail favorables basées sur l’écoute active et la bienveillance. En outre, l’accent est mis sur le développement des compétences de chacun en vue d’un épanouissement professionnel et d’une amélioration continue, bénéfique à l’entreprise.

Délégation de pouvoir et responsabilisation

Il s’agit là de la base même du “management collaboratif”, qui est étroitement lié au concept de responsabilisation et d’autonomie dans l’entreprise. Chaque employé prend des décisions dans l’exercice de ses fonctions en fonction de son niveau de compétence et de responsabilité.

Développement des modes de régulation

Enfin, il convient de noter que des mécanismes de réglementation et d’auto-règlementation doivent être mis en place. Ils soutiennent également l’autonomie des équipes et veillent à leur cohésion et à leur alignement sur la stratégie globale de l’entreprise.

Rôle du manager dans le management collaboratif

Pour donner de l’importance au travail des salariés, les managers doivent adopter une stratégie claire. Afin de s’assurer que chacun s’implique dans ses projets grâce à la gestion de la collaboration, cette stratégie doit ensuite être partagée avec l’ensemble de l’équipe. Il est effectivement crucial que les informations soient transmises entre tous les responsables et le reste du personnel. C’est l’une des principales conditions pour atteindre les objectifs de l’entreprise. Elle augmente également l’efficacité de l’équipe, car chaque employé se sent valorisé.

Toutefois, une telle transition nécessite l’implication des membres de l’équipe de direction et, surtout, de la direction. En effet, ce sont les managers qui seront les plus impliqués dans le développement et la mise en œuvre de cette forme d’organisation.

Dans le cadre de la gestion de la collaboration, le rôle du manager est d’assurer la bonne circulation de l’information au sein de l’entreprise. En outre, les responsables doivent s’assurer que tous les employés comprennent l’organisation. En d’autres termes, chaque membre de l’équipe doit être impliqué pour que le changement organisationnel soit efficace. Les salariés, quant à eux, doivent s’engager volontairement.

Vous allez aimer

5 réflexes pour gérer son stress

Management : gestion des conflits

En quoi consiste le travail collaboratif en entreprise ?