Le stress est considéré comme le mal du siècle en raison de la pression sociale et, bien entendu, du surmenage professionnel. Bien qu’étant un réflexe naturel pour nous permettre de nous adapter à une situation, le stress sait se transformer en véritable handicap au travail. Néanmoins, il existe des formations pour vous aider à y faire face en tant que manager dans une entreprise. Dans cet article, vous allez découvrir les 5 conseils à approfondir afin d’apprendre à gérer ce stress.

5 réflexes face au stress

Savoir gérer le stress est un bénéfice considérable pour  une entreprise : cela permet en outre de maintenir des relations saines entre les équipes. Voyons ensemble 5 comportements à adopter face au stress.

Relativiser

Notre travail occupe une place considérable dans notre vie : en termes de temps passé, mais aussi d’impact sur notre psychée. Il s’agit pour commencer de remettre votre travail à sa juste place. Retenez bien que si vous faites une petite erreur au niveau professionnel, votre monde ne va pas s’écrouler. Restez détendu, ne vous imposez pas une pression supplémentaire si vous avez oublié d’envoyer une pièce jointe ou fait une erreur dans le nom de famille de votre partenaire et que vous l’avez réalisé juste après avoir cliqué sur “envoyer”. Il reste important de garder en tête que ce n’est “que” votre travail.

Pour vous aider, n’hésitez pas à effectuer une liste de toutes les activités et/ou événements qui ont pu vous sembler stressants au cours de votre journée de travail. En faisant le point a posteriori, vous aurez plus de facilité à relativiser. Pensez également à communiquer avec votre hiérarchie ou vos collaborateurs pour ne pas que ces situations, sources de stress, vous travaillent.

Apprendre à dire non

La première source de stress est le sentiment de ne pas avoir assez de temps à votre disposition pour tout gérer. Deux options s’offrent à vous :

  • Soit vous allez devoir augmenter votre temps de travail, au risque d’être victime d’un burnout, ce qui n’est pas nécessairement une bonne idée.
  • Soit vous allez apprendre à dire “non” ou à repousser une nouvelle tâche qui se présente.

L’essentiel étant de savoir gérer votre temps. Plus vous aurez le sentiment de maîtriser votre planning, moins vous serez victime de stress au quotidien dans votre travail. Ainsi, il n’est pas rare de devoir prévoir des durées légèrement plus conséquentes pour certains projets afin d’anticiper les imprévus. Il n’y a pas de honte à prévoir une demi journée ou une journée de travail supplémentaire pour assurer ses arrières.

Rester productif

La productivité de chaque personne dépend de phénomènes biologiques individuels : selon le rythme circadien de chaque personne, le niveau de productivité peut être plus ou moins élevé le matin, en milieu de journée ou en fin de journée. Globalement, notre cerveau assimile notre relation avec la lumière. Ainsi, nous sommes majoritairement réveillés à 9-10h du matin, et notre concentration est à son maximum. Juste après le déjeuner, votre énergie sera absorbée par la digestion imposée à votre organisme. Puis vous aurez à nouveau un léger pic de concentration entre 15 et 17h. Ceci est bien entendu une moyenne et chaque individu est fait différemment : certaines personnes sont plus facilement concentrée très tôt dans la journée, d’autres travaillent mieux tard le soir. Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à faire des pauses, marcher, s’aérer un peu l’esprit au milieu de a journée, pour ne pas perdre pied.

Petit bémol des temps actuels qui enfreint la productivité : les notifications intempestives. Si vous avez la possibilité de mettre votre téléphone en silencieux, de limiter les applications personnelles au travail et de vous concentrer sur l’action en cour, vous serez certainement plus productif et votre concentration sera plus accrue. Cela n’est pas toujours évident, surtout si vous avez des obligations personnelles et familiales, mais si vous avez la possibilité de mettre de côté ses notifications parasites, cela vous sera bénéfique.

Créer un “rituel de fin de journée”

Lorsque vous travaillez en présentiel, vous avez toujours un temps de trajet qui permet une rupture entre votre vie professionnelle et votre cadre privé. Si vous travaillez majoritairement en télétravail, il est difficile de distinguer ce moment de rupture. Il devient donc impératif de créer un “rituel de fin de journée” afin de faire retomber la pression, réduire le stress lié à votre emploi et arrêter de penser uniquement au travail. L’idéal :

  • Fermer votre laptop, éteindre votre ordinateur, éteindre votre smartphone professionnel.
  • Sortir physiquement : aller faire une course, une promenade, un peu de sport, ou tout autre activité qui permette de stopper votre journée de travail.

Vous imposer cette césure permettra à votre cerveau de ce recentrer sur votre vie personnelle.

Organiser vos journées de travail

Nous l’avons sous-entendu plus haut : maîtriser votre planning permet de réduire votre stress professionnel. Suivre une liste de tâches, travailler autour d’un planning concret chaque jour, permet également d’avoir une ligne directrice et de ne pas se sentir submergé. Utiliser des outils de travail collaboratifs peut être une bonne solution pour y parvenir. Si vous n’arrivez pas au bout de votre checklist, pas de panique ! Vous apprendrez petit à petit à monter un planning réalisable. Rapprochez vous de votre hiérarchie pour exprimer vos besoins et vos frustrations si nécessaire.

Suivre une formation adaptée

Pour appliquer les bons réflexes face au stress, quelques conseils ne suffisent pas toujours. Il est souvent indispensable de suivre une formation.

À qui s’adresse la formation ?

La formation s’adresse à toutes personnes voulant développer leurs compétences en matière de gestion du stress en milieu professionnel.

Prérequis

Il n’y a pas de prérequis ou de diplômes précis pour suivre ce type de formation. Il suffit de faire face à des situations de stress régulières au travail.

Les objectifs de la formation

La formation a pour objectif de vous aider à identifier les différents mécanismes du stress. Elle vous aidera, vous et vos collaborateurs, à acquérir les techniques pour contrôler votre stress. Au niveau individuel, l’apprentissage va vous aider à transformer votre stress pour devenir une énergie motrice. Il est donc important de reconnaître les messages négatifs et contraignants du stress.

Modalités de la formation

La formation permet de maîtriser et de prévenir le stress à travers différentes techniques pour limiter les tensions. Les formateurs vont ainsi vous aider à trouver la méthode la plus adaptée à votre personnalité. Vous allez également apprendre les différentes techniques de relaxation pour réduire votre anxiété au travail. Une mise en situation avec des exercices de respiration est également au programme de cette formation. La mise en place de nouvelles pratiques permet de développer votre équilibre personnel et de mieux gérer vos émotions.

Vous souhaitez faire profiter de cette formation à vos collaborateurs ? Les détails de la formation “Gérer son stress efficacement” et les modalités d’inscription sont disponibles sur cette page.

Vous allez aimer

5 réflexes pour gérer son stress

Management : gestion des conflits

En quoi consiste le travail collaboratif en entreprise ?